Correspondance avec le petit esclave novice suite au debriefing de sa séance du 15/9/2015 - Paris 17ème

Bonjour « sans nom pour le moment »,

Quel plaisir de recevoir ton debriefing, celui-ci vient confirmer l’impression que tu m’as laissé en partant de chez moi après ta 1èreséance.

Nombre de novices n’osent pas franchir le cap, sans doute dans la crainte de voir disparaître en une heure leurs fantasmes les plus inavouables ou, tout simplement, par peur. Peur de l’inconnu, peur de ne pas être à la hauteur à cause d’une inexpérience latente, peur de mettre à jour des penchants qui pourraient devenir incontrôlables. Bref, par manque de couilles au cul, si je dois résumer cela d’un point de vu toute à fait personnel, les gens n’osent plus faire grand chose de leurs vies et c’est bien dommage (surtout pour eux).

Tu ne fais plus partie de cette petite bande de médiocres qui se contentent de passer leur temps à se trouver des excuses à tout, tu as eu le cran d’ouvrir cette porte et j’aurais le plaisir de la refermer derrière toi pour t’emprisonner ici, à mes pieds.

Le fait que je te reconnaisse le courage dont tu as fait preuve pour venir me voir ou le fait que tu sois un bien beau garçon ne t’accorderont aucuns privilèges de ma part, tu seras même traité avec plus de sévérité et d’intransigeance que les autres parce que tu es « vierge » de tout, ce qui suscite mon intérêt.

Voilà quelques années que j’exerce et je dois dire que le SM est devenu un « tout et n’importe quoi » ce qui m’insupporte au plus haut point, soyons très clairs. Les médias, la mode, l’esthétisme des tenues, la vulgarisation d’une sexualité débridée, les soirées ont brassé toute une tripotée d’abrutis qui n’ont, dans le fond, aucune conviction dans ce domaine.

Si je suis persuadée de ma valeur  en tant que dominatrice depuis fort longtemps,  j’ai décidé de faire des soumis de mon cheptels des soumis parfaits, capables de tout endurer avec fierté, dévotion et amour. Je veux des esclaves qui, de par l ‘éducation qu’ils auront reçu de ma main de fer, seront le reflet d’un SM digne de ce nom. Je veux rendre au SM ses lettres de noblesses.

Avec cet objectif, et pour que tu sois très conscient de ce qui t’attends – car le plus dure reste incontestablement à venir - je vais t’expliquer comment je vais m’y prendre.

Je vais considérer que tu n’es qu’une foule de petits legos mal emboîtés, je vais détacher ton amour propre, ta fierté, tes fantasmes, tes limites, tes peurs et lorsque j’en aurais assez de tout disséquer et qu’il ne restera plus grand chose à détruire, je rebâtirai tout ça dans le sens qu’il me convient et que je trouve le plus juste. 

Je ferai de toi ma chose, un soumis d’exception, un soumis à mon image. Tu seras alors soit envié soit incompris des autres sujets mais ce que tu seras surtout c’est MIEN. 

Je suis intimement persuadée qu’on a rarement la possibilité de bien démarrer les choses une seconde fois et comme tu me sembles impliqué et très motivé dans ta démarche de devenir un parfait petit esclave, je me ferai un malin plaisir non seulement de t’initier mais en plus de te faire atteindre cet objectif honorable. ,

Au plaisir donc de te faire souffrir, pleurer, hurler dans les sens les plus propres, figurés que sales et imagés.


Cravachement,

Ta Maîtresse


Photos Dark light 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Maîtresse Caly : Des news

Colors of Caly : Verdé nov 2017

Soumis N. : Avant ma première séance avec Maîtresse Caly