Article de Princesse : Froufrou Party Girl

Dans un contre coup fetish, j'enfile ma robe froufrou signé Lanvin : tout est possible, radieuse et scintillante. 

Caly arrive à la fête, ses cheveux farouches la couleur du feu, cramoisi, une flamme. 
"Tiens, prends ça !" me dit-elle en me passant son paquet de cigarettes.
Ahhh, je suis donc à dispo : tenir ses cigarettes est un privilège, et je reste tout près d'elle. Penser à mettre un briquet désormais dans mon sac, bien qu'en même temps, demander du feu
 aux autres convives est agréable, avec leurs gestes galants qui offrent la flamme de leur briquet.

///

Des bougies
L'air de rien, Caly prend une petite bougie d'anniversaire. D'un regard et d'un geste, elle me fait descendre à ses pieds, je me glisse ravie, ma robe dérobée, ma tête coincé entre ses pieds, et les premières gouttes de cire chaudes tombent sur mon dos, mes épaules, mes reins... ma chair blanche offerte dans ce tas de crinoline noire, je frissonne du plaisir.

Elle remonte la robe pour exposer mes fesses, et face à mon collant (j'aurai pu mettre des bas !), elle le déchire avec ses ongles en deux mouvements.

Elle a une sacré technique pour déchirer les collants !! Effet "fesses nues" !!
 RIP mon collant Wolford !
Ahhh, quand je m'offre à Caly, ses impulsions passent avant tout et je suis assez perverse pour aimer ce côté trash d'un collant Wolford ainsi déchiqueté, ça rajoute de la valeur supplémentaire à l'acte !

Des fessées en exhib', mes petites cris, sa main qui taquine mon sexe, teasing me, exciting me.

"Ça sent la culotte mouillée !", s'exclame un convive, et ce n'est pas faux !

Elle me rhabille, elle me déshabille de nouveau, je suis souvent par terre dans la bulle de mon subspace, à ses pieds.

Puis, je suis enjambée par Valou (Maîtresse H) dans une danse serpentine. Cheveux empoignée, sa langue lèche ma bouche, sinueuse. Elle me parle doucement, je ne capte pas tout ce qu'elle me murmure mais j'entends un "je ne veux pas te faire du mal", elle fait ce qu'elle a envie, des griffes, des fessées...

Quand je me lève enfin, je vois une certaine appréciation dans les yeux des convives, j'aime qu'on me désire. Des jolies remarques sur la qualité de ma peau si blanche qui rougit vite sous la main de Caly (une paradoxe, car avec le fouet, je marque beaucoup plus lentement).

///

Breath control
Trash & beautiful, froufrou party girl, légèrement 18e, sa robe enfin soulevée par Caly — assez de cette coquetterie ! Enfin !

Elle libère mes seins de mon bustier Chantal Thomass, elle tire mes anneaux avec ses dents, elle se moque de mes petites cris sexy. Sa main sur ma chatte, qui la caresse avec sa poigne, ou bien sa botte qui s'appuie, une pression érotique.


D'où elle sort ce sac en plastic couleur vermillon ? Elle me bâillonne avec, ma langue le pousse hors de ma bouche, mes dents l'écrasent.
"Qu'est-ce que tu veux ?", elle me demande.

"M'offrir à toi", ma seule réponse.
Le sac sur ma tête, c'est la première fois... "Respires lentement", m'instruit-elle, "aies confiance."

Une tourbillon d'émotions : elle tire sur mes anneaux, ma bouche s'ouvre, la plastique s'y colle, je danse devant elle qui tient le sac autour de mon cou, qui me tient tout simplement.

Ma bouche s'ouvre, elle m'embrasse en me mordant les lèvres à travers ce sac, je m'envole... Perte d'oxygène, sa main qui tient le sac autour de mon cou. Je tâtonne le bord de ma langue, elle le serre plus, le plastique se colle alors sur ma bouche. Ses ongles le déchire dés que je n'en peux plus, un trou d'air arrive dans ma bouche, j'inspire, je respire, haletante.
Je suis à elle, je suis avec elle, et je reste à ses pieds longtemps, apprivoisée

A suivre sur son site : http://princessex.blogspot.fr/2013/03/froufrou-party-girl.html?zx=d64b3c9c3bb3339d

Commentaires

  1. Ma belle Caly, j'en frissonne encore !
    Et je suis ravie que ce récit a trouvé sa place ici, je suis honorée.
    Mille baisers <3 <3 <3
    princesse

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maîtresse Caly : Des news

Colors of Caly : Verdé nov 2017

Soumis N. : Avant ma première séance avec Maîtresse Caly